Pourpre et or et puis bleue

DANSE, THÉÂTRE ET JONGLERIE  

Cette création raconte l’amour dans son expression la plus absolue, tel que le décrit Fénelon ; cet amour qui d'entre tous les rapports humains est le plus ardent, le plus fou, le plus beau et le plus paradoxal aussi. Une rencontre, et déjà le charme opère; l’émerveillement immédiat, la complicité, le sentiment de complétude, le besoin de rêver une vie à deux…  
Puis, doucement, insidieusement naissent les interrogations, les incertitudes, les peurs. La relation plonge alors dans une atmosphère en contre-courbe entre la nuit qui finit et le jour qui va poindre, comme dans une lumière d'encre d'avant le jour.

Le parcours de la chanteuse Barbara nous est apparu un excellent illustrateur de ce qui fait les joies et les turbulences de la vie à deux. Elle avait besoin de l'amour pour chanter, disait-elle. Elle a aimé beaucoup d'hommes dans sa vie, sachant pourtant que rien, ni personne ne résisterait à son piano, à ses théâtres, à la route partagée avec les autres.
Parce que ses relations ont quelque chose de fascinant et de passionnel, de singulier et d'universel à la fois, nous nous sommes inspirés pour ce travail de certains moments de sa vie qu'elle raconte avec une lucidité passionnée dans son livre autobiographique intitulé "Il était un piano noir". 


Concept et mise en scène: Séverine Zufferey et Christine Schmidt, avec la participation de Jean-Marc Gauby
Dramaturgie et direction d'acteur: Christine Schmidt
Aide à la mise en scène: Christian Rossi
Interprétation : Jean-Marc Gauby et Séverine Zufferey
Accordéon: Marcel Bütschi
Création sonore: François Mützenberg
Création Lumière: Yann Becker
Graphisme affiche: Laurent Pittet
Administration: SAM

 

Tournées

9 et 10 février 2001, Théâtre "Les Halles" / Sierre (CH)
15, 16 et 17 février, Théâtre Le L.O.C.A.L. / Genève (CH)
27 et 28 juin, Theater Acud / Berlin (D)
30 juin, Tanz Theater im Hof / Hanovre (D)

Avec le soutien du département de l'instruction publique de l'Etat de Genève, de la Ville de Sierre, du Canton du Valais de la Loterie Romande et du Pourcent Culturel Migros